“De bons dialogues, une intrigue menée avec suspens tout au long de ce roman et des personnages très sympathiques, font de ce premier essai publié par ce nouvel auteur, une réussite honorable.”

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Première lecture de cet auteur qui lui, en est à son premier roman. Une première fois d’un côté comme de l’autre.

Une première fois, somme toute bien plaisante pour ce thriller aux accents ésotériques mais aussi aux accents sanglants (mais sans verser dans le gore pour autant) avec cet assassin diabolique qui n’en restera pas à un seul crime. Des corps nus, massacrés et sur une partie de leur corps profondément meurtri, un verset biblique est déposé. Sans explication. Pour l’inspecteur Andreas Auer, c’est une nouvelle enquête qui commence et celle-ci va s’avérer difficile. Le criminel qu’il tente de démasquer est retors et ne laisse aucun indice derrière lui.

Des personnages bien écrits, des situations bien écrites, sans excès, avec une volonté de la part de Marc VOLTENAUER de se contenter au minimum de ce que son récit doit comporter. Pas d’effets de style, pas de zèle au bout de sa plume (on peut néanmoins lui reprocher une abondance de phrases courtes, pas toujours de bon effet et un style simple, un peu scolaire) mais la lecture de ce thriller est agréable somme toute. De bons dialogues, une intrigue menée avec suspens tout au long de ce roman et des personnages très sympathiques, font de ce premier essai publié par ce nouvel auteur, une réussite honorable.

Marc VOLTENAUER : Le dragon du Muveran