Blog Cinquième de couv’, 26.08.17

Le blog Cinquième de couv’ attribue 10/10 à  « Qui a tué Heidi ? ».
En outre, Sandra mentionne déjà que « Qui a tué Heidi ? » sera vraisemblablement
sur le podium 2017 de ses coup de coeurs.

Qui a tué Heidi ? – Marc VOLTENAUER

Mon avis :

C’est avec un plaisir non dissimulé que j’ai dévoré ce roman, que j’ai reçu de la part de Marc Voltenauer et des éditions Slatkine & Cie. Mille mercis, j’ai été ravie de cette belle surprise et j’ai grandement apprécié ma lecture, du pur bonheur !

Dès les premières pages, nous retrouvons l’enquêteur Auer, que j’étais très heureuse de retrouver. Probablement l’un des personnages de roman qui me touche le plus : réaliste, gentil, droit, profondément humain, mais qui, comme tout le monde, cache quelques secrets. On retrouve aussi son compagnon ainsi que Minus et quelques personnages rencontrés dans Le Dragon du Muveran. Encore une fois, le lecteur sera amené à parcourir les rues de Gryon, à observer des panoramas montagneux qui font rêver, mais il découvrira aussi un aspect nouveau, qui m’a énormément plu : la vie à la ferme et, entre autres, les concours de Reines. Une belle manière de mettre en lumière la vie agricole suisse et ses traditions.

J’ai toujours quelques appréhensions quand je débute une suite d’un livre que j’ai adoré, toujours peur d’être un peu déçue et de remarquer que l’auteur avait tout mis dans son premier roman. Après quelques chapitres à peine, cette appréhension s’est envolée bien loin, Marc Voltenauer nous prouve qu’il en a encore beaucoup sous le sabot (si je puis dire ☺), qu’il sait se renouveler et surprendre ses lecteurs !

D’ailleurs, surprise, je l’ai été, à de nombreuses reprises ! Du jamais vu ! Je crois que je n’ai jamais été aussi sûre d’une piste pour me rendre compte que je faisais fausse route. Et ça ne s’est pas arrêté là, ensuite, un petit sourire s’est affiché sur mon visage, je me suis dit « ah, mais oui, bien sûr, suis-je bête » alors que je me trompais une nouvelle fois… Je ne compte même plus mes fausses pistes, et pourtant, tout concordait. Autant dire que j’ai été prise par cette enquête, comme un jeu, un puzzle qu’il faut résoudre… Mais un puzzle mortel ! Car chaque piste est marquée d’une pierre noire : la plupart du temps, un corps.

L’enquête est tout simplement passionnante et prend de telles proportions. On commence par se demander qui a tué Heidi, comme le titre nous l’indique, mais en grattant un peu, on se rend vite compte que ce n’est qu’une étape sur la longue route de celui qui veut arriver à ses fins. Du grand art !

Un autre point que j’ai adoré, c’est que l’on sent que l’auteur sait déjà où il veut nous amener dans ses tomes suivants et commence à instaurer çà et là des petites questions, des petites part d’ombre et approfondit certains aspects de ses personnages. C’est tout bonnement génial de voir que l’auteur sait où il veut aller, ainsi, le lecteur sait qu’il ne va pas tomber nez à nez avec des révélations complètement improbables qui lui tombent dessus après plusieurs tomes parce que l’on sent que l’auteur a tout soudain eu une bonne idée. Là, tout est amené, progressivement, de manière réfléchie… je brûle d’en savoir plus ! Et encore, je n’ai pas parlé de la fin, là, autant dire que l’expression brûler dans savoir plus est assez faible, je trépigne, je tourne en rond, je m’imagine tout et n’importe quoi, mais une chose est sûre : attendre la suite va être difficile.

Je recommande vivement ce roman (ainsi que son prédécesseur, Le Dragon du Muveran). Une bouffée d’air frais des montagnes, une enquête absolument géniale, des personnages très attachants, une présentation agréable de la vie à Gryon et de quelques traditions suisses. Et même s’il est un peu tôt pour donner mes coups de cœur 2017, je peux vous assurer qu’il sera dans les trois premiers, impossible qu’il en soit autrement avec tout ce que ce livre m’a fait vivre !

Ne réfléchissez plus, lisez ce livre ! VIIITE !