Une chronique de Lecture de Sam sur Qui a tué Heidi

Dans la lignée du 1er roman, Le dragon de Murevan, on reste dans les alpes vaugoises, region de l’auteur. L’histoire est rendement menée. Au debut on se pose des questions sur les différents elements de l’histoires, on se demande ce que cela a avoir avec l’histoire qui nous occupe, et surtout le meurtre. Au fur et a mesure les elements s’imbrique les uns dans les autres et cela devient un pur bonheur de lire ce genre d’histoire. Ajoutez à cela, le fait que cela se passe dans les alpes, et vous vous plongez alors complètement dedans, vous avez l’impression de ne faire plus qu’un avec le livre. Un vrai décor de cartes postales de chalets de montagne …

Bon j’arrête-la, mes courbettes sur le livre et je vous laisse découvrir vous-meme.