C’est bien une part de mes origines qui ont inspiré l’intrigue de mon troisième roman « L’Aigle de sang ». Mes grands-parents maternels y ayant acheté une maison de vacances dans les années 60, j’y ai passé presque toutes mes vacances d’été.

Telle une plongée tête la première dans l’histoire et la culture de l’île, l’écriture de « l’Aigle de sang » m’a permis de renforcer mes liens avec cette îles et d’y développer en profondeur mes racines.

L’île de Gotland, la plus grande de Suède, se trouve à 90 km au large de la côte suédoise. Avec une superficie d’environ 3’000km2, c’est également la plus grande île de la mer Baltique. Visby, la principale ville, est une vieille cité médiévale dont le rempart figure sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Gotland compte un peu plus de 58’000 habitants. Elle voit sa population quintupler durant quelques semaines en été. Touristique mais aussi agricole, on y vient pour profiter de la mer et de la douceur du climat. Très plate, avec une faune et une flore riche et variée, c’est une destination de choix pour les amoureux de vélo et de la nature.

Que « l’Aigle de sang » vous guide sur les terres mystérieuses de Gotland !

 

Carte Gotland - Les lieux du crime