Menu

Catégorie: Photos Gryon

Lancement de Heidi à Gryon

Lancement de Qui a tué Heidi ? en images

Retour en images…

Photos Gryon

Gryon : les lieux du crime

Le récit se déroule en Suisse dans le pittoresque village montagnard de Gryon situé dans les Alpes vaudoises.

Pourquoi le choix de Gryon ? La réponse est simple : n’est-ce pas un des plus beaux endroits dans les Alpes ? Un véritable coin de paradis avec son village typique de chalets centenaires et un panorama à couper le souffle ! Ce fut en tout les cas mon sentiment lorsque mon ami Benjamin m’a fait découvrir son village d’origine. Un vrai coup de cœur ! J’y ai acquis la nationalité suisse et donc la bourgeoisie de Gryon en 2014.

Faire de Gryon un lieu de crime fut ensuite un pas facile à franchir…

Le village est implanté sur un flanc de montagne à 1114 mètres d’altitude sur les hauteurs de la vallée de la rivière Avançon. Tout autour de Gryon se dresse une imposante chaîne de montagnes. Au fond de la vallée s’érigent le Miroir de l’Argentine et le massif des Diablerets. Et juste en face, se dresse le Grand Muveran. La population de Gryon est d’environ 1200 habitants. On les appelle les Tatchis. Tatchi est le sobriquet qu’on donne aux habitants de Gryon et signifie porteur de sacs de montagne.

Jusque vers la fin du 19ème siècle, Gryon vivait principalement de l’agriculture. Dès 1875 et l’ouverture de la route depuis la plaine, les vaches ont progressivement été remplacées par les touristes, les alpages par des chalets et la construction de la télécabine et des remontées mécaniques vers 1960 ont encore accéléré le processus. Aujourd’hui, près de 80 % des chalets sont des résidences secondaires.

Le village historique a gardé tout son charme et de nombreux chalets qui se succèdent le long de la route étroite qui traverse le village datent du 17ème siècle. Le Fond-de-Ville est un lieu-dit au cœur du village. Autour de la place se trouvent quelques chalets et le temple avec son fameux clocher en pierre. Et au milieu de la place, la fameuse fontaine. Cette fontaine est pour les habitants le symbole de la force des Tatchis. La folle épopée des villageois en 1805 pour amener la fontaine à Gryon en témoigne. Elle avait été réalisée pour une commune de la plaine qui finalement ne le voulut plus. Trop lourde à transporter. Tout d’abord avec l’aide des chevaux. Ensuite à la seule force des bras des hommes du village, ils tirèrent ce bloc, posé sur des rondins, à l’aide de cordes. À mi-chemin, après deux jours, ils étaient fatigués, les cordes avaient cassé, les rondins étaient écrasés et ils avaient terminé leurs provisions. Les femmes avaient été prévenues de la déconvenue de leurs maris. Elles arrivèrent aux Posses avec de la nourriture et des encouragements. Tout le monde contribua à amener la fontaine jusqu’au lieu où elle était encore posée aujourd’hui.

« 1 de 2 »
Page 1 sur 11

© 2017 Marc Voltenauer

Theme by Anders NorenUp ↑

Vous aimez ? Suivez et partagez !