Menu

Catégorie : Qui a tué Heidi ? (page 1 of 5)

Un roman qui m’a tenue en haleine tout du long !

Une chronique de Qui a tué Heidi ? par Les lectures de Bill et Marie

Un roman qui m’a tenue en haleine tout du long ! 

Un roman inattendu qui entremêle éleveurs de vaches, tueur à gages soviétique, avocat pas très clair, couple gay dans un décor de cartes postales de chalets de montagne …

Des personnages troubles à souhaits, une enquête qui laisse le doute sur l’identité du coupable presque jusqu’au bout du roman alors qu’on sait tout de lui !  

Un style efficace, sans lourdeurs, qui sait ralentir quand il le faut (en particulier lorsque les héros se retrouvent auprès des vaches) , mais qui s’accélère lorsque l’action s’emballe …

Des personnages bien campés ; des héros attachants … 

Bref, j’ai déjà commandé le premier roman de l’auteur qu’il aurait mieux valu que je lise avant celui-là ! 
Un auteur à suivre impérativement ! 

Un pur bonheur

Une chronique de Lecture de Sam sur Qui a tué Heidi

Dans la lignée du 1er roman, Le dragon de Murevan, on reste dans les alpes vaugoises, region de l’auteur. L’histoire est rendement menée. Au debut on se pose des questions sur les différents elements de l’histoires, on se demande ce que cela a avoir avec l’histoire qui nous occupe, et surtout le meurtre. Au fur et a mesure les elements s’imbrique les uns dans les autres et cela devient un pur bonheur de lire ce genre d’histoire. Ajoutez à cela, le fait que cela se passe dans les alpes, et vous vous plongez alors complètement dedans, vous avez l’impression de ne faire plus qu’un avec le livre. Un vrai décor de cartes postales de chalets de montagne …

Bon j’arrête-la, mes courbettes sur le livre et je vous laisse découvrir vous-meme.

Chronique – Polar, noir et blanc

Qui a tué Heidi ? par Polar, noir et blanc

Chronique rédigée par Alexandra Beerli, chroniqueure à Polar, noir et blanc

Marc VOLTENAUER est né en 1973 à Genève d’une mère suédoise et d’un père allemand. Il a passé les vingt premières années de sa vie à Versoix au bord du lac Léman, en Suisse.

Durant son enfance et son adolescence, le foot et tout ce qui touchait à la théologie le passionnait.

Une carrière de footballeur au FC Bayern aurait pu être envisagée, mais est restée au stade de rêve de gosse. Marc VOLTENAUER s’est alors tourné vers sa deuxième vocation, celle de pasteur. Il baignait déjà dans cet univers peu commun pour un jeune adolescent,  grâce à son grand-père, évêque au sein de l’Église luthérienne en Suède.

C’est ainsi qu’après avoir obtenu sa maturité (baccalauréat en Suisse) au Collège Sismondi, il a entamé des études de théologie à l’université de Genève. Au cours de sa formation, il a commencé à travailler en tant que co-responsable d’un foyer d’étudiants aux Unions Chrétiennes de Genève. Sa licence en poche, il en devint le secrétaire général.

Au bout de 8 années, il décida de mettre sa carrière de pasteur entre parenthèses, et a opté pour un poste dans les Ressources humaines au sein de la Banque Cantonale de Genève. Il y restera 8 ans !

Un second tournant dans sa vie se profile, il a décidé de réaliser un rêve, celui de faire le tour du monde, accompagné de son compagnon.

A son retour, le monde de la pharmacie lui ouvre ses portes et il est à présent responsable adjoint au sein des pharmacies Sun Store.

C’est pile à ce moment là que l’aventure d’écrivain a germé.

Il a écrit :

2017 : « Qui a tué Heidi ? », Éditions Slatkine & Cie

2017 : « Le dragon de Muveran », Éditions Pocket

Dans « Qui a tué Heidi », le lecteur est constamment tenu en haleine, les pistes se dispersent laissant plusieurs suppositions possibles, mais toujours maniées avec une grande habileté.

Quel rapport peut-il y avoir entre des cadavres de pin up, un russe imposant au regard glacial venu passé quelques jours de vacances dans un chalet, des vaches la gorge tranchée, tout cela sur fond de paysages suisses ?

Comment un « tueur en série » peut-il être aussi désordonné ? Tant de questions que le lecteur se posera au fil de l’histoire, tant d’intrigues à dénouer …

Marc VOLTENAUER tourne l’histoire d’une main de maître qui ne vous laissera pas indifférent, tant vous voudrez connaître la suite.

Un auteur à découvrir !

J’ai eu la chance de le rencontrer au « Forum du Livre de Saint-Louis » en mai 2018. Il est vrai qu’il n’est qu’à son second livre, mais le premier offre déjà beaucoup de surprises. Qu’en sera t-il des suivants ?

Bonne lecture !

Chronique – L’atelier de Litote

Qui a tué Heidi ? par L’atelier de Litote

Quel plaisir de retrouver le couple que forme Andréas et Mickaël, inspecteur et journaliste, un duo  de choc. J’apprécie toujours la normalité de ce couple homosexuel  si  bien décrite dans leur fonctionnement.  Nous retrouvons le petit village de Gryon sous les projecteurs. Andréas est suspendu et forcé à prendre quelques semaines de repos se retrouve à faire «  le fermier » auprès de son ami Antoine. On découvre une bande de copains  tous plus ou moins bancals affectifs,  un tueur à gage venu de l’Est et des meurtres qui s’enchaînent, même les vaches sont en danger.  J’ai  bien accroché à ces deux enquêtes menées de mains de maître par Andréas aidé de Mickaël et celle de Karine et son équipe. On retrouve les personnages rencontré dans Le dragon du Muveran et on va ici en apprendre un peu plus sur Andréas mais pas encore assez à mon goût mais je saurai être patiente au vu du final, il y a l’espoir d’une suite. C’est toujours un plaisir de découvrir le petit nom donné au tueur ici : « celui qui s’enivrait du parfum de sa mère ». Je crois que cela va devenir comme une signature de l’auteur après  «  l’homme qui n’était pas un meurtrier ». J’ai aimé  aussi celui de Mangiafuoco …celui qui tire les ficelles. J’ai adoré me faire avoir comme une bleue et me faire mener par le bout du nez  car même si je pensais avoir cerné le coupable, j’étais à côté de la plaque, heureusement que je ne suis pas flic. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, les chapitres sont courts et rythmés et nous ballottent entre enquêteurs, tueurs et victimes sur fond de scandale immobilier et  de jalousie entre éleveurs. Beaucoup de rebondissements et puis arrivé au deux tiers du livre c’est le gros coup dur, nous entrons dans une partie beaucoup plus intime et pleine d’émotions. Ici il va falloir payer de sa personne pour continuer à vivre.

Un excellent thriller suisse, véritable ethno polar qui dépayse, et booste comme jamais.

Bonne lecture.

Chronique le blog du Cuk

Le Blog du Cuk, 31.01.2018 –

Le blog du Cuk publie une chronique de « Qui a tué Heidi ? » et du « Dragon du Muveran« . Continue reading

Chronique Blog Polarmaniaque

Blog polarmaniaque, 08.02.2018 – 

Le blog polarmaniaque publie une chronique de « Qui a tué Heidi ?« . Continue reading

Chronique – Le domaine de Squirelito

Blog Le domaine de Squirelito, 27.12.17 –

Le blog Le domaine de Squirelito publie une chronique de « Qui a tué Heidi ?« .

« Une ascension aux multiples rebondissements avec chutes vertigineuses garanties. »

Continue reading

Chronique Blog cathjack.ch

Une belle chronique de « Qui a tué Heidi ? » sur le blog cathjack. Continue reading

Précédents

© 2019 Marc Voltenauer

Theme by Anders NorenUp ↑

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial